Du fil au flou - Laval au carrefour des toiles

Synopsis

Laval, capitale de la Mayenne. Du fil au flou, depuis le tissu ultra résistant fabriqué au kilomètre destiné aux combinaisons de travail des éboueurs parisiens, en passant par les cotons imprimés expédiés aux maroquiniers d'Europe ou aux fabricants de mobilier américains, jusqu'aux modèles uniques taillés dans les étoffes les plus délicates (le flou) pour les maisons des grands couturiers internationaux, Laval est un centre de production textile et de confection branché sur le monde.

Dès le XVIIème siècle, le négoce des toiles de Laval était tourné vers les autres continents. Pendant les trois siècles qui suivent, du lin au coton puis au semi-synthétique, l'économie de la ville et de la région fut dominée par la filature, le tissage et la teinture. Malgré les transformations et les crises successives du secteur, des dynasties d'industriels ont tenu bon et perpétuent jusqu'à aujourd'hui cette tradition. Ils ont été récemment rejoints par des ateliers de façonniers haut de gamme qui recrutent modélistes et tailleuses formées sur place. Rencontres avec des capitaines d'industrie, des artisan(e)s, des ouvriers, des lycéennes apprenties en confection, une artiste textile, un liniculteur poète, des historiens, des passeurs de mémoire, un brocanteur... D'un personnage à l'autre, par fragments de trame et de chaîne, portrait insolite et incomplet d'une ville qui négocie l'entrée dans l'ère numérique dans une économie plus que jamais planétaire. Sans oublier son histoire...

Equipe

Réalisateur: Pierre Guicheney,

Son: Malika Lasfar,

Montage: Luc Lavault,

Détails

Langue: Français,

Genres: Documentaire,

Année de production: 2015

Date de sortie: 1 novembre 2015

Durée: 73

Pierre Guicheney

Écrivain et réalisateur français. Après une formation théâtrale et anthropologique au Teatr Laboratorium de Jerzy Grotowski (1978-1981), Pierre Guicheney participe à la création en Italie du collectif artistique Gruppo Internazionale l’Avventura (1981-1983). Il commence en 1981 des recherches toujours en cours avec la confrérie Gnawa du Maroc. Il travaille quelques années pour le cinéma et la télévision à Cinecittà et alentours : doublage, sous-titrage du patrimoine cinématographique italien, production, art vidéo (Rome, 1984-1993). De retour en France en 1994, il entame un long cycle de recherches et de créations (articles, livres, films documentaires, expositions) sur la mémoire populaire, le folklore et les traditions de guérissage en Mayenne. Reporter indépendant pour Géo Magazine de 1995 à 2008, il parcourt l'Europe, l'Afrique et l'Amérique du Sud. La rencontre de Susanne Wenger et des artistes yoruba du New Sacred Art en 1997 au Nigeria marquera le début d'un autre cycle de travail inspiré par les arts sacrés yoruba. Auteur de livres à forte empreinte documentaire et anthropologique souvent réalisés en collaboration avec des photographes, il crée des films documentaires pour différentes chaînes de télévision françaises depuis 1997. Livres publiés aux éditions Adams, Aubanel, Ennoïa, Hermé, Hoebeke, La Martinière, Le Chêne, Sensibili alle foglie, Siloë, Terre de Brume. Films diffusés sur France 3, France Ô, LMTV, Medisat, TLT.