"N'importe Qui", propos du producteur

19 fév 2017

Le film documentaire N’importe qui a été réalisé en 2015-2016 dans le cadre d’une résidence de François Bégaudeau en Mayenne, à l’invitation de l’association Atmosphères Production.

La résidence s’est organisée autour d’un cycle de 6 rencontres au cinéma Le Vox de Mayenne, sur le thème « Cinéma et démocratie ». 2 de ces rencontres sont intervenues lors de conférences avec des extraits de films, sélectionnés et commentés par François Bégaudeau. 3 autres ont eu lieu avec des films choisis par les spectateurs du Vox dans une liste plus large qui avait été soumise à leurs suffrages : L’Arbre, le maire et la médiathèque d’Eric Rohmer, Snowpiercer, le transperceneige de Bong Joon-ho et On est en démocratie   du collectif Othon. Les séances consacrées à ces 3 films ont été co-animées par François Bégaudeau et des citoyens volontaires, qui ne s’étaient jamais prêtés jusqu’alors à l’exercice, en l’occurrence un élu local, un étudiant et une architecte. La dernière rencontre, le 30 avril 2016, a permis au public du Vox de découvrir le film N’importe qui, réalisé par François Bégaudeau en Mayenne le temps de sa résidence.

N’importe qui a été tourné sur une période de 4 mois (octobre 2015-janvier 2016) avec une équipe très légère de techniciens image et son d’Atmosphères Production. Il s’est structuré autour d’une trentaine d’entretiens, avec des personnes toutes volontaires, d’origines et de convictions diverses mais sans souci particulier de panel sociologique. La question de départ était invariablement « Vous sentez-vous bien représentés ? » et les entretiens se développaient ensuite librement dans la durée (au moins une demi-heure) avec François Bégaudeau. Le réalisateur était toujours présent lui-même à l’image, dans une situation d’interlocution, sans effets de champ/contre-champ. Une petite caméra était mise à la disposition des personnes interrogées pour qu’elles filment elles-mêmes une minute de leur choix. Quelques autres séquences ont été tournées sur place dans la même période : micro-trottoirs sur le marché de Mayenne, saynètes écrites par François Bégaudeau et jouées avec la complicité de deux des interviewés. Le montage a été ensuite effectué par Olivier Jacquin, le mixage par Thomas Fourel, sous la supervision de François Bégaudeau, et le film était prêt pour la clôture du cycle « Cinéma et démocratie » à Mayenne.

Le film a été montré en juin 2016 à des exploitants de salles de cinéma de l’Ouest de la France lors d’une journée de prévisionnement professionnel organisée à Segré, dans le Maine-et-Loire, par l’Association française des cinémas Art et Essai (AFCAE) et l’Association des cinémas de l’ouest pour la recherche (ACOR). Il a ensuite été présenté en salles au public, avec le soutien de l’ACOR, au Quai des Images à Loudéac, dans les Côtes d’Armor, en novembre 2016, et aux 400 Coups à Angers, dans le cadre du Festival Premiers Plans, en janvier 2017.

Au vu des premières réactions des professionnels et du public et après avoir constaté que la présentation du film en salle favorisait des échanges et des confrontations de points de vue sur la question brûlante de la démocratie, nous avons décidé d’en assurer nous-mêmes la distribution dans les salles de cinéma. Nous sommes en train de préparer aussi l’édition d’un DVD, qui comprendra de substantiels compléments.

Antoine Glémain